Protegeons nos enfants du Cyber Harcelement

 

Bonjour mes Poussins,

 

J’espère que vous allez tous bien.

Aujourd’hui je vais vous parler d’un sujet d’actualité.

Un sujet sensible et délicat mais qu’il ne faut surtout pas prendre à la légère.

Le harcèlement scolaire et plus particulièrement le cyber harcèlement.

Le mois dernier, j’ai eu la chance de pouvoir assister à un débat conférence autour de ce sujet, organisé par Auféminin et HEYME Assurance.

Nous avons ey toute une présentation du sujet, des chiffres qui font froid dans le dos .

  • 1 quart des jeunes ont été victimes de harcelement sur les reseaux sociaux.
  • 1 sur 2 déclare avoir connu un situation de violance verbale
  • 54% déclare une violance psychologique, 30 % phyisique et 9% sexuelle.

Et sur tout ces chiffres alarmants….. seulement 9% se tourne vers une aide professionnelle !

Je vous avoue qu’en écoutant les témoignages de Beautyction et de Nora, de l’association Marion la main tendue, j’étais tellement bouleversée que je n’ai pas su prendre la parole.

Moi qui suis si bavarde habituellement.

Pourtant je pourrais en dire…

Mon métier de blogueuse me fait connaître par moment le cyber harcèlement, d’ailleurs je vous en parlais brièvement dans un article précédent (« Quand Instagram me fait du mal »).

Mon exposition quotidienne ne plaît pas forcément à tout le monde et certaines personnes ne se gêne pas pour être méchant voir même insultant.

Mais je me suis forgée en ne me laissant pas faire alors je les bloque systématiquement.

Mais revenons sur le harcelement scolaire , de plus en plus fréquent et dès la primaire dans certaines écoles.

Mon petit cousin de 9 ans l’a vécu l’année dernière.

Ce fût une étape très difficile à vivre et à surmonter pour lui et ses parents.

Au point où le petit ne voulait plus aller à l’école, en pleurs tous les jours.

Mais l’histoire a pu être réglée et finir par s’arrêter.

Heureusement pour lui, mais malheureusement on sait très bien que toutes ses histoires ne se terminent pas forcément bien.

Tous n’ont pas cette « chance »

Voici quelques astuces pour reconnaitre un enfant en situation de harcelement :

  • Obeserver son comportement avec internet ou le telephone (par exemple il est beaucoup plus dessus qu’avant, il se cache pour consulter ses reseaux sociaux)
  • L’enfant s’isole
  • L’enfant devient violant
  • L’enfant va être dans sa bulle
  • Les troubles alimentaires, du sommeil ….

Et il y en a plein d’autres encore.

Malheureusement nous passons trop souvent à côté.

C’est pourquoi les Assurances HEYME se donne pour missions d’aider les jeunes directement sur le terrain.

N’hésitez pas à les contacter via les différents réseaux que je vous note en bas de l’article.

Aussi, il existe un numéro très important, le 3020.

Ce numéro est gratuit et vous aurez quelqu’un à qui parler de ce que vous vivez ou qu’une personne autour de vous subit.

Il est primordial de ne pas laisser faire ce genre de pratique.

Pensez qu’un jour ça pourrait être vous ou bien un de vos proches.

Personne n’est à l’abri.

En espérant que les choses changent, je vous embrasse fort.

 

Les reseaux sociaux de Heyme Assurance :

·  Facebook https://www.facebook.com/HEYME.assurance/

·  Insta https://www.instagram.com/heyme.assurance/

·  Youtube https://www.youtube.com/channel/UCyhMQoFijvwcPHEs9JYS4sw/

·  Twitter https://twitter.com/HEYME_assurance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.